lundi 8 juin 2009

Townes/To Willie

Deux albums hommage se sont fait remarquer cette année pour leur qualité et leur propension à dépasser la simple collection de reprises.



Le premier nous vient de Steve Earle qui lance sur Townes un vibrant cri d'amour à feu son mentor et ami Townes Van Zandt. On pourrait discuter sans fin sur les morceaux absents de la track-list, toujours est-il que ses versions de No Place To Fall, Colorado Girl ou Mr Mudd and Mr Gold (avec fiston), pour ne citer qu'elles, sont magnifiques.

Steve Earle - No Place To Fall (MP3)

[MySpace]
[Site]



Matthew Houck aka Phosphorescent s'est quant à lui sublimé en réinterprétant quelques uns de ses morceaux préférés de Willie Nelson. To Willie (titre en référénce au tribute de Nelson à Frizzell, To Lefty from Willie) dépasse carrément les ambitions étriquées de ce genre d'exercice de révérence. De bout en bout, celui que l'on pouvait voir jusque là comme un sous-Oldham impose sa vision du Red Headed Stranger en alternant chansons emblématiques et morceaux méconnus. Les arrangements modestes et la voix désespérée et languissante de Houck servent à merveille le génie de ces chansons. Nelson ne s'y est d'ailleurs pas trompé, qui a récémment adoubé Houck lors d'une émission radio.

Phosphorescent - Can I Sleep In Your Arms (MP3)

[MySpace]


Acheter Townes (2009, New West)


Acheter To Willie (2009, Dead Oceans)

5 commentaires:

Eldorado a dit…

Super disque et encore vu récemment au Café de la Danse, excellent "live" aussi
Beau boulot Thanu!
et c'est gentil de mettre la couv du Eldorado
bonne journée
Michel

Thanu a dit…

Merci, j'étais pas au courant pour Phosphorescent en concert à Paris... et j'ai vu que Steve Earle ne passerait pas ici cette année...

Eldorado a dit…

je suis heureux de t'apprendre le contraire : eldorado music club est né! avec steve earle au café de la danse le 15 septembre, Magnolia Electric Co la veille ET Hank III, pour la premiere fois en France, le 6 septembre à la Maroquinerie

Thanu a dit…

waouh quelle affiche! bravo! hank III ça promet!!
j'attends le joli poster, pour que je puisse annoncer ça sur mon blog!

Matador a dit…

Pour une fois je regretterai de ne pas habiter Paris. Je ne sais pas ce qu'écoutent les gens de ma province (les Wampas et Marcel & son orchestre je crois...) ni s'ils se satisfont des concerts qui y passent, mais je suppose qu'on n'est pas des centaines ici à déplorer l'absence de chanteurs comme Steve Earle. Et comme l'offre répond à la demande...
En tout cas, beau disque, j'aime particulièrement la version de Mr Mudd & Mr Gold.