mardi 24 avril 2007

Carrie Rodriguez - Seven Angels On A Bicycle


J'ai honteusement zappé les albums de Chip Taylor (auteur du mega-tube Wild Thing et oncle d'Angelina Jolie) avec Carrie Rodriguez. Je me rattrape donc avec le 1er effort solo de cette dernière, Seven Angels On A Bicycle.

Carrie Rodriguez est plutôt unique en son genre. Sur la scène americana/folk ils sont rares à avoir pousser le souci de sophistication à un tel degré. Sur son premier album, celle qui ne s'était jamais imaginé devenir chanteuse se montre bien plus aventureuse et éclectique que bien des routards du genre. D'ailleurs, ses chansons requièrent davantage les qualificatifs d'atmosphériques et éthérées que de terriennes.

Si Rodriguez se fait plus discrète sur son instrument de prédilection - le fiddle - c'est pour mieux s'entourer d'une pléiade de musiciens hors-pair tel que Bill Frisell à la guitare électrique, Greg Leisz à la pedal-steel ou Viktor Krauss à la contrebasse. Ajoutez à cela un saxophone et vous obtenez un résultat résolument bluesy et jazzy - mais plus dans le sens Jolie Holland que Norah Jones du terme.

La voix de la Texane non plus n'est pas le moindre de ses atouts. Là où une chanteuse moyenne aurait assuré son coup, le phrasé tortueux de Rodriguez emporte les morceaux vers des lieux insoupçonnés. Ses mélodies complexes et lancinantes finissent de la démarquer de la plupart de ses consoeurs.
Que l'on se rassure, Carrie Rodriguez sait aussi convier le twang à plusieurs reprises sur cet album mais elle a le bon goût de ne pas oublier que dans cosmic american music, il y a aussi et surtout cosmic.

Carrie Rodriguez - Seven Angels On A Bicycle (MP3)
Carrie Rodriguez - Dirty Leather (MP3)


Acheter Seven Angels On A Bicycle (2006, Back Porch)

Carrie Rodriguez sera en concert ce jeudi 26 avril à La Pomme d'Eve, 1 rue Laplace, Paris 5ème. Plus d'infos ici.

2 commentaires:

Smog a dit…

Salut à tous,

Très bonne idée de parler ici de la miss Rodriguez...

Excellent concert à La Pomme D'Eve, Paris, le 26 avril 2007.

Très belle voix, mais surtout une immense présence et un enthousiasme débordant. Très bien accompagnée à la guitare (Hans Holzen) et à la contrebasse (Karl Kerreigeis), pour sa tournée en Europe, elle distille ses morceaux à la mando-électrique et bien sûr au "fiddle".

Merveilleux moment, des compositions superbes et quelques reprises de haute volée.

Merci à Carrie et n'hésitez pas une seconde à aller la voir, son enthousiasme est contagieux !

NotBillyTheKid a dit…

mignonne la miss...