dimanche 3 septembre 2006

Chatham County Line - Speed Of The Whippoorwill

Comme les Hackensaw Boys ou les Avett Brothers, le credo de Chatham County Line c'est le bluegrass avec une touche d'indie credibility. Du moins c'est ce que ces 4 gars de Caroline du Nord proclament, car dans les faits on est plutôt dans le sillage d'une musique old-time classique, mais avec ce soupçon d'ouverture susceptible d'attirer un public nouveau, plus jeune, plus branché (cette fois-ci, Pitchfork adore!).
Chatham County Line est né des cendres d'un groupe de rock sous forte influence Neil Young baptisé Stillhouse. Son leader, Dave Wilson, finira par enterrer le groupe au profit de son side-project acoustique monté avec l'aide de Greg Readling à la pedal-steel et à la contrebasse, John Teer à la mandoline et Chandler Holt au banjo. La nouvelle formation fourbira ses armes en accompagnant la délicieuse Tift Merritt dans ses tournées avant d'enregistrer leur 1er album éponyme en 2003.



Speed Of The Whipporwill est leur 3ème réalisation avec aux manettes Brian Paulson, déjà producteur de quelques mythes américains (Uncle Tupelo, Joe Henry, Son Volt, Wilco). On aura beau chercher, ici pas de traces, même infimes, du punk qu'insuffle insidieusement les Hackensaw Boys à leurs morceaux. La folie, les excès, CCL les laisse volontiers aux frères Avett. Et le choc des genres prôné par feu Nickel Creek, ce n'est pas eux qui en reprendront le flambeau. Non, ici tout est question de pureté et d'authenticité. D'abord, la voix nasillarde de Dave Wilson est de celles qui ont fait et font toujours la marque de fabrique du genre. Associez là à celles de ses camarades de jeux, et vous entendrez des harmonies parfaites. Ajoutez à cela la qualité des musiciens : chacun apporte sa pierre à l'édifice et garantit la cohésion de l'ensemble; chacun a aussi droit à son solo mais pas dans l'esprit "je suis une virtuose et vous allez voir ce que vous allez voir!". Au final, vous obtenez ce que Dave Wilson a lui-même baptisé le "new traditionalism".

Les thèmes abordés ne sont pas plus contemporains que la musique écrite pour les accompagner. C'est à un voyage à travers une Amérique révolue que nous convie CCL : celle des outlaws (Rock Pile); des travailleurs (They were just Children, où un mineur exploite ses gosses pour en faire des stars et peut-être sortir la famille de la misère); de la guerre de sécession (Confederate Soldier, où un déserteur trouve refuge chez une charmante étrangère); et encore mieux, celle de Mark Twain (By The Riverside, le Mississippi, Huck et Jim, on s'y croirait).

Bill, Lester et les autres peuvent reposer en paix, avec Chatham County Line le temple du bluegrass est très bien gardé.

Chatham County Line - Speed Of The Whippoorwill (MP3)
Chatham County Line - Day I Die (MP3)
D'autres titres en écoute sur leur page myspace


Achetez Speed Of The Whippoorwill (2006, Yep Roc)

3 commentaires:

Cécile a dit…

c'est chouette et dépaysant

Lou a dit…

génial

je découvre peu à peu le blog, génial aussi.
'ci.

Thanu a dit…

Merci à vous!