mercredi 24 janvier 2007

Jesse Sykes & The Sweet Hereafter - Like, Love, Lust & The Open Halls Of The Soul


Les 2 premiers albums de Jesse Sykes & The Sweet Hereafter étaient placés sous le signe d'une country noire aux accents cinématographiques. Sans tout révolutionner, Like, Love, Lust & The Open Halls Of The Soul apporte quelques changements notables à la formule. La guitare de Phil Wandscher se taille toujours la part du lion mais elle doit désormais partager l'affiche avec une orchestration plus riche. Cordes et cuivres s'invitent à plusieurs reprises et la batterie se fait davantage entendre. Cela se traduit d'abord sur le surprenant You Might Walk Away, morceau pop sixties, un terrain sur lequel, c'est le moins que l'on puisse dire, on n'attendait pas Jesse Sykes! Le titre suivant, The Air Is Thin, commence comme une de ses ballades hantées dont la chanteuse a le secret, puis laisse progressivement entrer les cuivres, pour finir dans une sorte de fanfare-chorale libératrice. Autre bel exemple de foisonnement instrumental, Station Grey où trompettes mariachi, choeurs évanescents et guitares fusionnent. Pour le reste Like, Love, Lust & The Open Halls Of The Soul réserve son lot de merveilles mélancoliques et déchirantes qui n'auraient pas dépareillées sur Reckless Burning et Oh My Girl. Mais en teintant son americana de pop et de soul, Jesse Sykes nous offre un 3ème album plus ouvert et plus lumineux. Et force est de constater que, parmi la cohorte des chanteuses country-folk, Jesse Sykes se place définitivement au-dessus de la mêlée.

Jesse Sykes & The Sweet Hereafter - LLL (MP3)
Ecoutez l'album dans son intégralité en cliquant ici


Acheter Like, Love, Lust & The Open Halls Of The Soul (Fargo, 2007)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Elle avait joué pas mal de nouveaux titres à la Cigale, parmi lesquels "The Air Is Thin". C'est dommage, mais j'ai l'impression que le public, surtout venu pour Emily Loizeau, n'a pas trop apprécié....

J'ai hâte de recevoir le disque commandé à Fargo.

David

Pierre a dit…

j'en veux plus!

Très bon.

Garrincha a dit…

Ach ! Je me souviens encore du jour où je suis tombé sur "My Girl" ... Quelle claque ! Quelle voix !

J'ai hâte d'écouter le nouveau.

Keep up the good work