mardi 3 octobre 2006

Eric Bachmann - To The Races



Du chemin a été parcouru depuis les débuts d'Eric Bachmann dans Archers of Loaf. En 1998, le groupe meurt et la formule indie-rock qui contribua à le rendre culte avec. Bachmann préfère s'aventurer dans les contrées country/folk de son nouveau projet, Crooked Fingers. 4 albums de Crooked Fingers plus tard, et après une première expérience solo en 2001 pour la BO du film Ball of Wax sort donc ce sublime To The Races, en forme d'épure du talent de son auteur, entre Nick Drake et le Springsteen de Nebraska.

J'ai du mal à comprendre la quasi-indifférence témoignée à l'égard de cet album. Les rares chroniques que j'ai pu lire à son sujet, bien que bienveillantes, lui accordent tout au plus un caractère anecdotique. En ce qui me concerne, c'est de loin le meilleur album qu'il m'ait été donné d'écouter cette année dans la catégorie singer-songwriter et même l'un des tous meilleurs toute catégorie confondue. J'ai beau cherché, je ne trouve pas chansons plus habitées, plus décharnées et plus profondes (en un mot plus belles) que ces Genie, Genie, Lonesome Warrior, ou Man O' War ( pour n'en citer que 3).

Enregistré dans une chambre d'hôtel au fin fond de la Caroline du Nord, To The Races impressionne par la qualité de ses arrangements minimalistes construits autour du jeu de guitare tout en finesse de Bachmann. Un climat austère donc, mais contrebalancé par les apparitions régulières des choeurs fantomatiques de Miranda Brown et du violon de Tom Hagerman. Sans parler de la voix de Bachmann lui-même qui littéralement vous transperce. Un seul mot s'impose : grandiose.

Eric Bachmann - Man O' War (MP3)
Eric Bachmann - Little Bird (MP3)


Achetez To The Races (2006, Saddle Creek)

4 commentaires:

NotBilly a dit…

A propos de Bachmann et de Nebraska, il avait participé au (très bon) tribute à cet album paru en 2005. Il avait repris Mansion on the hill. Il n'y a pas de hasard...

Thanu a dit…

ah ben j'étais même pas au courant... sinon ça te plait?

NotBilly a dit…

Je veux mon n'veu ! Je connaissais un peu,pour avoir écouté de titres ça & là; Je crois que je vais me décider pour l'album... Je le mets sur ma liste.. Je fais le tri en fin de mois :o)

Leibniz a dit…

Juste pour dire que je bats ma coulpe, c'est bien lui qui est sur le micah P. Hinson, et en plus de jouer du saxo il signe tous les sublimissimes arrangements de cuivre et de cordes. J'avoue du coup respect. (même si la réécoute des deux morceaux que tu as posté ne me convaint toujours pas énormément. C'est la voix peut-être).