mercredi 18 octobre 2006

David Mead - Tangerine



Plusieurs chroniques en témoignent encore, David Mead avait fait forte impression lors de ce qui fut probablement son unique apparition en France en première partie de Foutains of Wayne en 2004. L'histoire d'amour avec notre pays semble hélas s'être arrêté là (si l'on excepte une chanson en hommage à Elodie Bouchez sur 2ème album). C'est dommage car Mead est l'un des artisans pop les plus doués du continent nord-américain.

Pour son 5ème album, Tangerine, David Mead s'est ouvertement inspiré d'un classique de la pop sophistiquée, le Nilsson Schmilsson de Harry Nilsson. Mead y endosse le rôle de multi-instrumentiste et bénéficie de la production luxuriante de Brad Jones. Chaque morceau à sa façon offre un modèle d'arrangements classieux. Du mal nommé Hard To Remenber à l'irrésistible Fighting For Your Life, en passant par Making It Up Again et Hunting Season, ce sont Rufus Wainwright et Ed Harcourt qui ont du souci à se faire : David Mead est un sérieux concurrent. En témoigne aussi Chatterbox, un véritable hymne soul-pop qui rappelle le Josh Rouse de 1972. Quant à la comptine gospel Reminded #1, elle constitue l'écrin parfait à la voix du chanteur. Et ce sont des bijoux comme The Trouble With Henry ou Choosing Teams qui mettent David Mead presque au niveau d'un Ron Sexsmith.

C'est un fait, Tangerine ne souffre d'aucune baisse de régime; c'est, avec celui des Bees (U.S.), un des albums pop les plus réjouissants de l'année.

David Mead - Making It Up Again (MP3)
David Mead - Reminded #1 (MP3)
D'autres titres sur sa page Myspace


Achetez Tangerine (2006, Tallulah!)

4 commentaires:

NotBilly a dit…

Finalement j'ai pas été emballé, emballé par le Bachmann (un premier titre à la Eric Andersen très bon, puis, je sais pas... ça a pas pris chez moi). Pas emballé non plus par Old crow medicine... pas tout à fait e que j'attendais, c'est sympa, dylanien en diable, mais sans le truc particulier qui les distingue du reste (Tu as écouté Bobby bare Jr's... ?)
J'ai donc plus d'espoir avec David Mead & les Bees (depuis que j'ai vu que tu disais à michels qu'ils partagent un producteur avec mon cher Forbert, ça me motive bien !)

Thanu a dit…

je me rends compte que j'ai du mal à faire aimer Eric Bachmann, c'est bizarre...
est-ce que tu fais une comparaison entre OCMS et Bobby Bare Jr? parce que franchement je vois pas de point commun...
sinon tu penses quoi d'Henry Sparrow???

Leibniz a dit…

NotBilly je te préviens tout de suite: prends garde à ton arrière-train si tu dis du mal d'Henry Sparrow! Toute remarque désobligeante se soldera par un autre jugement "qualitatif" de ma part sur les premiers Phil Ochs! Tu es prévenu.
Bon et sinon Thanu comment tu trouves Sam Phillips?

Emmanuel a dit…

bonjour, je suis désolé d'intervenir de cette manière mais j'en suis en ce moment à mes débuts dans le monde du blog et je patauge un peu. j'aurais besoin de quelques conseils sur des points techniques... si certains d'entre vous ont quelques instants à me consacrer çà serait fort sympathique
http://sleepwalkersandblacksheeps.blogspot.com/
merci d'avance