dimanche 1 août 2010

Vanish Valley - Vanish Valley



Originaire de Seattle, Andrew McAllister a tenté sa chance dans le cinéma en émigrant à Austin, au Texas. C’est là qu’il développe un intérêt particulier pour le honky-tonk et le western swing. Il devient un disciple des gloires locales Dale Watson, Daniel Johnston et Townes Van Zandt avant de retourner dans sa ville natale. Il forme Conrad Ford et enregistre 2 albums, Don’t You Miss Yourself (2006) et Secret Army (2008).

La prochaine étape le mène à Los Angeles où, tout en poursuivant sa carrière dans le cinéma, il réunit Henry Derek Bonner (basse), Cara Batema (claviers) et Julio Javier Trejo (batterie) autour de son nouveau projet baptisé Vanish Valley.

Vanish Valley - Blood Of The Famous (MP3)
Vanish Valley - Past Is Dreaming (MP3)

Leur premier album comprend 13 morceaux, tous assez courts, qui donnent l’impression d’être bricolés à la maison. Le chant nonchalant, voire monotone de McAllister, donne la cadence à ce folk psychélique étonnamment addictif.



D’ambiances lourdes (Bad Things, Become The Night) en trouées lumineuses (Sinking Ships, Yakima), McAllister fait preuve de son talent pour les mélodies en creux et les arrangements discrets mais déterminants. Les fans de Eels ou Sparklehorse devraient trouver leur bonheur à l’écoute de cet album, d’orès et déjà une des révélations de cet été 2010.





[MySpace]


Acheter Vanish Valley (2010, Hard Bark) via CD Baby, Amazon MP3, eMusic

2 commentaires:

Private somewhere a dit…

hi here's a link where you can listen, dl or buy the eveden's latest ep

http://eveden.bandcamp.com/

kind regards
e

Laurent78 a dit…

Oh là là, je crois que j'ai craqué, ça me fait la même sensation troublante que j'ai eu en découvrant le duo Handsome Family ou Giant Sand ...