samedi 20 octobre 2007

Patrick Park - Everyone's In Everyone


Salué par la critique, Loneliness Knows My Name, le 1er album de Patrick Park, n'en avait pas moins été un cuisant échec commercial. Le statut de songwriter maudit lui semblait donc promis lorsque le destin vint frapper à sa porte. Le destin ce jour-là avait pris la forme d'un gros producteur à cigare : Life Is A Song, le single inédit qui tournait sur sa page MySpace, avait été choisi pour illustrer la scène finale du dernier épisode du soap adolescent The OC. C'est ainsi que les choses s'améliorèrent pour Patrick Park : un nouveau label et l'opportunité de piocher dans la trentaine de titres écrits durant sa traversée du désert pour composer son 2ème album, Everyone's In Everyone, sorti début septembre.
Son folk urbain, Patrick Park a choisi de l'étoffer. Les fondations de ses chansons sont plus solides et ne reposent plus seulement sur la guitare et l'harmonica dont le Californien originaire de Denver ne se sépare jamais. Grâce soit donc rendue au trio de fins limiers ici aux manettes : Chris Stamey (Whiskeytown), Dave Trumfio (Wilco), et Rob Schnapf (Elliott Smith). L'ensemble a beau être agréable, on n’échappe pas à l'impression d'avoir écouté 11 fois la même chanson. Ces similitudes s'avèrent particulièrement gênantes sur certains refrains qu'on jurerait copiés-collés. A quelques reprises heureusement Patrick Park s'éloigne de cette routine folk. D'abord sur le mini-tube Life Is A Song, morceau d'ouverture en forme de manifeste de vie. Puis sur le sublime Here We Are, où guitare et chant s'unissent pour évoquer immanquablement le fantôme d'Elliott Smith. Quant au brûlot anti-guerre Pawn Song, il adopte un ton volontiers plus rentre-dedans, une attitude qu'on aurait aimé voir le chanteur prendre plus souvent sur cet album qui finalement nous laisse un peu sur notre faim.

Patrick Park - Here We Are (MP3)
Patrick Park - Pawn Song (MP3)


Acheter Everyone's In Everyone (Curb Appeal, 2007)

4 commentaires:

coolbeans a dit…

Bien.
Très bien, même.
Et si je serais une fille je rajouterais : belle gueule en plus !

lyle a dit…

Très classique.
Trop classique ?

Ellis a dit…

j'avais adoré "Loneliness", mais je sens que celui ci va laisser un gout de trop peu. Me trompes-je ?

Thanu a dit…

j'ai peut-être parlé un peu trop vite car au fil des écoutes l'album remonte dans mon estime... mais n'a pas encore détrôné Loneliness dans mon coeur!